Critique Anime: Code Geas: Lelouch of the rebelion


J'ai regardé Code Geass par accident. Wait what ? J'ai accidentellement regardé cinquante épisodes d'une émission? Oui plus ou moins. J'avais acquis plusieurs anime d'un ami et en ai choisi un au début, sans savoir de quoi il s'agissait. La prochaine chose que je savais, le soleil se levait. Code Geass est exactement mon genre d'histoire - anti-héros, des marginaux contre un titan impitoyable et une histoire chargé de rebondissements.

download.jpeg

Le récit suit Lelouch, un prince britannique exilé cherchant à se venger de l’Empire britannique responsable de la mort de sa mère. Il réside dans la zone 11, anciennement le Japon jusqu'à ce que Britannia dépouille le pays de son pouvoir, de ses ressources et de sa culture. Les citoyens, qu'on nomme Elevens, vivent sous les bottes de riches Britanniques. Un jour, une mystérieuse fille aux cheveux verts accorde à Lelouch le pouvoir de Geass, permettant un contrôle mental par contact visuel une fois par cible. Équipé de son nouveau pouvoir, Lelouch revêt le personnage de Zero et prend le commandement des rebelles japonais contre Britannia. Ce qui suit est une histoire de ruse, de mensonges, de trahison et de brutalité.

Code Geass parvient à élaborer un complot stratégique intense d'un prince abandonné cherchant à se venger de l'empire de son père. Quelques faux pas n'ont pas gêné mon plaisir ultime, même si quelques éléments étaient un peu clichés.

Recommandation: À voir absolument. Soyez prêt à passer des nuits blanches une fois que vous commencez.



Comments 0