10 principes pour un développement de l’intelligence artificielle responsable (Déclaration de Montréal)


sfod5y.jpg

L'Intelligence Artificielle (IA) fait couler beaucoup d'encre partout dans le monde. C'est un sujet de l'heure parce qu'il est porteur de bien et aussi d'inquiétude au boulerversement du travail, à la vie sociale, aux droits fondamentaux des êtres humains. En 2018, Montréal a publié une Déclaration regroupant 10 principes visant à s’assurer que le développement de l’Intelligence Artificielle se fasse de façon éthique et responsable. Une déclaration réunissant des experts, des scientifiques et la société civile.

Voici ce qu’on peut lire dans le préambule:

Pour la première fois dans l’histoire de l’humanité, il est possible de créer des systèmes autonomes capables d’accomplir des tâches complexes que l’on croyait réservées à l’intelligence naturelle : traiter de grandes quantités d’informations, calculer et prédire, apprendre et adapter ses réponses aux situations changeantes, et reconnaître et classer des objets.

En raison de la nature immatérielle de ces tâches qu’ils réalisent, et par analogie avec l’intelligence humaine, on désigne ces systèmes très divers par le terme général d’intelligence artificielle. L’intelligence artificielle constitue un progrès scientifique et technologique majeur qui peut engendrer des bénéfices sociaux considérables en améliorant les conditions de vie, la santé et la justice, en créant de la richesse, en renforçant la sécurité publique ou en maîtrisant l’impact des activités humaines sur l’environnement et le climat. Les machines intelligentes ne se contentent pas de mieux calculer que les êtres humains, elles peuvent interagir avec les êtres sensibles, leur tenir compagnie et s’occuper d’eux.

Le développement de l’intelligence artificielle présente cependant des défis éthiques et des risques sociaux majeurs. En effet, les machines intelligentes peuvent contraindre les choix des individus et des groupes, abaisser la qualité de vie, bouleverser l’organisation du travail et le marché de l’emploi, influencer la vie politique, entrer en tension avec les droits fondamentaux, exacerber les inégalités économiques et sociales, et affecter les écosystèmes, l’environnement et le climat. Bien qu’il n’y ait pas de progrès scientifique ni de vie sociale sans risque, il appartient aux citoyennes et aux citoyens de déterminer les finalités morales et politiques qui donnent un sens aux risques encourus dans un monde incertain.

Voici les 10 principes pour un développement de l’intelligence artificielle responsable.

1- Principe de bien-être
Le développement et l’utilisation des systèmes d’intelligence artificielle (SIA) doivent permettre d’accroître le bien-être de tous les êtres sensibles.

2- Principe de respect de l’autonomie
Les SIA doivent être développés et utilisés dans le respect de l’autonomie des personnes et dans le but d’accroître le contrôle des individus sur leur vie et leur environnement

3- Principe de protection de l’intimité et de la vie privée
La vie privée et l’intimité doivent être protégées de l’intrusion de SIA et de systèmes d’acquisition et d’archivage des données personnelles (SAAD)

4- Principe de solidarité
Le développement de SIA doit être compatible avec le maintien de liens de solidarité entre les personnes et les générations.

5- Principe de participation démocratique
Les SIA doivent satisfaire les critères d’intelligibilité, de justifiabilité et d’accessibilité, et doivent pouvoir être soumis à un examen, un débat et un contrôle démocratique.

6- Principe d’équité
Le développement et l’utilisation des SIA doivent contribuer à la réalisation d’une société juste et équitable.

7- Principe d’inclusion de la diversité
Le développement et l’utilisation de SIA doivent être compatibles avec le maintien de la diversité sociale et culturelle et ne doivent pas restreindre l’éventail des choix de vie et des expériences personnelles.

8- Principe de prudence
Toutes les personnes impliquées dans le développement des SIA doivent faire preuve de prudence en anticipant autant que possible les conséquences néfastes de l’utilisation des SIA et en prenant des mesures appropriées pour les éviter.

9- Principe de responsabilité
Le développement et l’utilisation des SIA ne doivent pas contribuer à une déresponsabilisation des êtres humains quand une décision doit être prise.

10- Principe de développement soutenable
Le développement et l’utilisation de SIA doivent se réaliser de manière à assurer une soutenabilité écologique forte de la planète.

Dans le cadre de ses activités, l'Institut DPoS visera à promouvoir et à encourager auprès de sa communauté d’experts, d’entrepreneurs et d’investisseurs Blockchain le développement des solutions et outils en lien avec ces principes.

Vous pouvez télécharger une copie de la Déclaration de Montréal.


Comments 1


Thanks for using eSteem!
Your post has been voted as a part of eSteem encouragement program. Keep up the good work! Install Android, iOS Mobile app or Windows, Mac, Linux Surfer app, if you haven't already!
Learn more: https://esteem.app
Join our discord: https://discord.gg/8eHupPq

07.12.2019 04:22
0